Bienvenue sur www.Préparation-Physique.info
La communauté des sportifs francophones
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
- Bienvenue sur www.Preparation-Physique.info - La communauté des sportifs fancophones -
Avec la licence STAPS tu as du boulot
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sur www.Préparation-Physique.info Index du Forum -> STAPS
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Jeu Mar 05, 2009 9:29 pm    Sujet du message: Avec la licence STAPS tu as du boulot Répondre en citant

Voici ce que j'ai reçu du responsable du STAPS ou je travaille.



Les STAPS : l’un des meilleurs taux d’insertion professionnelle du paysage universitaire français!

Dépassant largement le simple cadre de formation au professorat d’EPS, la discipline STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) témoigne d’une belle vitalité et d’une réelle adaptabilité à l’évolution du marché du travail. Un dynamisme que vient confirmer une enquête menée par le CEREQ1 sur l’insertion professionnelle de jeunes diplômés de licence et sur leurs débouchés professionnels.
Une nouvelle enquête qui vient confirmer le taux d’insertion exceptionnel des diplômés STAPS
Le Cereq a interrogé, au printemps 2007, 65 000 jeunes ayant obtenu leur licence générale à l’Université en 2004, sur leur parcours scolaire, leur situation sur le marché du travail depuis 2004 et sur leurs origines géographiques et sociales.
Il en ressort que 3 ans après la fin de leurs études, les titulaires d’une licence STAPS ne sont que 3% à être au chômage, second meilleur taux parmi les 19 disciplines interrogées.
Parmi les licenciés STAPS, 30% sont cadres et 86% ont un statut de cadres ou professions intermédiaires.
Ces taux dépassent largement la moyenne observée sur l’ensemble des disciplines : seuls 16% des licenciés interrogés sont cadres et 81% cadres ou professions intermédiaires.
En terme de salaire, celui observé chez les diplômés STAPS reste dans la moyenne de celui relevé sur l’ensemble des diplômés interrogés (1500€), le salaire moyen net mensuel observé se situant entre 1135 et 2000€.
Cette enquête vient conforter les bons chiffres révélés lors de la dernière enquête CEREQ menée en 2005 :
85,2% des étudiants STAPS titulaires d’une licence avaient trouvé, six mois après leur sortie, un emploi pérenne correspondant à leur niveau d’études. L’enquête faisait déjà apparaître que ces diplômés étaient moins touchés par le chômage (8%) que l’ensemble des sortants de l’enseignement supérieur (12%).
Les STAPS, des formations adaptées à l’évolution du marché du travail
L’enseignement dispensé dans les formations STAPS a la double particularité de combiner pratique sportive polyvalente et connaissances pluridisciplinaires (sciences, anatomie, anthropologie, histoire, informatique, langues vivantes, physiologie, psychologie, sociologie,…) et de laisser une place importante aux stages en milieu professionnel, assurant ainsi aux diplômés tous les atouts pour une insertion optimale sur le marché du travail.
Depuis la fin des années 90, une importante diversification a été menée par la discipline pour proposer des formations en phase avec les réalités du marché de l’emploi. Les secteurs professionnels liés à l’activité
physique et à la santé répondant à une évolution de la demande sociale, de nouveaux métiers ont vu le jour :
métiers liés à la prise en charge du vieillissement, à la lutte contre l’obésité, métiers du tourisme, du loisir,
communication événementielle, marketing sportif,…
Contacts presse :
Laurence de la Touche : 01 45 61 49 67 – l.delatouche@thedesk.fr
Stéphanie Kanoui : 01 45 61 95 76 – s.kanoui@thedesk.fr


De quoi alimenter nos futurs débats... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2009 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Je me rappelle en effet que l'ancien responsable du DESS IPP de Montpellier m'a téléphoné, il y a quelques années (Daniel Legallais, co-auteur du livre "la préparation physique " ed. MASSON), pour savoir ce que j'étais devenu suit aux études STAPS.

Il m'expliquait alors que c'était dans le cadre d'une enquête, enquête dont nous avons enfin aujourd'hui les résultats, résultats qui a mon avis vont donner lieu à discussion... Wink

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2009 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si certains sont intéressés, j'ai le rapport complet... 42 pages de schémas, graphiques et autres... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jb888
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 241
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven Mar 06, 2009 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Heureusement que la Jeunesse et Sports ( ex-futur Ministère) a permis aux étudiants STAPS de bénéficier de prérogatives sur les diplômes d'État et de délivrer des cartes professionnelles leur permettant de travailler....

j'espère que le rapport de 42 pages en parle un peu ... car je connais peu de diplômes professionnels attribués par les STAPS!!!!!
A part le CAPEPS et les licences professionnelles, tous les autres diplômes ne permettent pas de travailler contre rémunération, ce ne sont que des diplômes universitaires....donc la pénétration d'emploi avec ces diplômes universitaires est relativement faible....

j'ouvre le bal des polémiques....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Sam Mar 07, 2009 7:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le rapport aborde uniquement les perspectives d'emplois pour des personnes ayant une licence STAPS vis à vis des autres licences.
Il aborde les rémunérations, la période de recherche d'emploi.Etc,

Mais rien de plus... Crying or Very sad
Tu as tout à fait raison, les STAPS ne délivrent aucun diplôme professionnel.
J'ai même constaté que les étudiants se sont vite mis au diapason. En effet, et c'est flagrant, tu t'inscrits en fac:
-Tu peux y suivre une formation pour obtenir le niveau 4 en plongée par exemple. ( plus de problème pour travailler sous PADI à l'étranger avec les équivalences)
-Sur un ou deux an, le BEESAN.
Il est même possible de passer une licence STAPS "entraînement" et de pouvoir être "préparateur physique" le plus légalement possible. (voir les prérogatives de cette licence sur le site du RNCP)
J'y vois un effet pervers: il ne s'agit plus d'avoir des compétences, mais plutôt des diplômes...

Enfin, je dis cela, car je suis un "soutier" Wink
http://www.bakchich.info/Les-soutiers-de-la-fac.html
Si tu as un moment le deuxième paragraphe me concerne directement. Heureusement ce n'est pas mon travail principal... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 11, 2009 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, alors laissez moi vous posez une question.

Qu'est ce que je peux faire avec ma licence STAPS Educ Mot ?

Voilà la question est posée, car moi j'y comprend PLUS RIEN. Dans des structures éducatives ? autrement dit : les écoles, les collèges, les lycées, les fac...OUI mais les postes sont déjà pris et fait par et pour les profs d'EPS TITULAIRES.

Je suis assez désemparé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jb888
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 241
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Mer Mar 11, 2009 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les associations sportives, les associations commerciales, les services des sports de mairie, les services des sports de collectivités locales ou territoriales, les maisons de quartier, les maison des jeunes, les centres aérés, les centres de loisirs, les structures événementielles, les écoles privées...... sont des structures éducatives, susceptibles de recevoir des licences éduc-mot....


Si tu comptes avoir un poste d'enseignant EPS au collège ou lycée, ou de maitre de conférence à la fac, avec uniquement licence staps, il ne faut pas rêver non plus ou jouer au plus bête, il te faut alors passer le CAPEPS ou L'agreg, voir un doctorat, cela me parait normal et logique.........sinon la vie serait trop facile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Mer Mar 11, 2009 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec jb888, j'y ajoute un lien pour qui voudrait lire.

http://www.bakchich.info/Les-soutiers-de-la-fac.html



Désemparé? Le mot n'est-il pas trop fort?.. Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 11, 2009 9:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Jb888 !

Merci de ta réponse. Alors, je vais essayer de te répondre d'après du vécu

jb888 a écrit:
Les associations sportives,


J'avais postulé dans une assoc pour du handball (je n'y connais pas grand chose, mais c'était l'offre que j'ai trouvé). On m'a proposé d'assister l'entraineur (donc assistant Entraineur...alors que j'ai pas de licence entrainement, bon passons.) 2 séances par semaines.

Autrement dit : 2x2h d'entrainement, payé 11 euros de l'heure, ça nous fesait : 176 euros au mois (great...)

Une autre association sportive de ma ville, où là on m'a proposé de m'occuper des petits de 6 à 8 ans, 5h dans la semaine...pas mieux. Et le plus grave, ils recherchaient aussi quelqu'un pour s'occuper d'encadrer des adultes dans la section renforcement musculaire ! Vu que c'est une activité que j'adore et où j'ai le plus de connaissance, j'ai donc proposé à cette assoc de m'en occuper ..que nini...ils voulaient absolument un BE, et moi qui leur dit :"mais je suis là, vous m'avez sous la main, j'ai une licence et je suis capable d'encadrer cette activité !"...rien à faire !


Citation:
les associations commerciales,


C'est à dire...là j'avoue que je ne sais pas ce que c'est...

Citation:
les services des sports de mairie, les services des sports de collectivités locales ou territoriales,


là c'est pareil Jb...j'ai été à ces services des sports de ma mairie, rien à faire, ils voulaient des BE pour encadrer des sports. Tout ce qu'on me proposait CONSTAMENT c'était d'encadrer des minos de moins de 10 ans 4h dans la semaine en périscolaire...mince à la fin, j'ai une licence STAPS, pas une Licence Enseignement aux moins de 18 ans. A ce que je sache les gens qui ont une licence entrainement ne sont nullement limité au niveau de l'âge du public dont ils ont la charge ...qu'est ce que c'est que cette discrimination pour les éduc mot ???


Citation:
Les maisons de quartier, les maison des jeunes, les centres aérés,


Super carrière ça... j'ai justement visité la maison des jeunes de ma ville...déjà quand on voit l'état dans lequel elle est...

Ce qu'on m'a proposé ? : jouer au billard (ils n'ont qu'un grand billard américain) ou aux cartes avec les jeunes et les surveiller pendant pour m'assurer qu'ils font leurs devoirs !

Purée...mais qu'est ce que cela à voir avec ce qu'on apprend en Licence STAPS ??? La pédagogie appliquée aux APSA (pas au jeu de carte), l'anatomie, la physiologie de l'effort, etc etc...


Citation:
les centres de loisirs, les structures événementielles,


Les centres de loisirs, oui je connais. Ca va te faire rire Jb, et je ne veux pas être cynique, mais tu sais ce que la mairie m'a proposé ? : assister des BAFA (encore ce carcan de l'assistanat), jouer avec les mômes, les occuper...

En septembre, je suis allé à un entretien pour une structure évènementielles située sur Levallois. RIEN DE CONTINUE ! c'est des évènements par çi par là, payé au lance pierre, on m'appelle quand on a besoin d'un "arbitre" (bah oui, pour les jeux qu'ils proposent...)


Citation:
les écoles privées......


Là justement j'ai postulé. J'avais entendu parlé que les écoles, collèges ou lycées privés peuvent recruter des agents non titulaires. J'ai envoyé plusieurs candidatures. Deux entretiens, mais rien.

J'ai aussi envoyé ma candidature à l'éducation nationale, au cas où des postes "de remplacements" en EPS (ah bah voilà ! c'est à ça que j'ai été formé !) , no answer...

Pffffffff, j'essaie, je me renseigne dès que je le peux, je postule, mais ya RIEN de sérieux !

Bosser 4h dans une semaine , je n'appelle pas cela bosser ! et surtout quand c'est une question de salaire ...alors je vois pas où le rapport du CEREQ a dégoté ces 1500 euros ou ces postes de cadres ! franchement...rien que j'écris ça, cela m'attriste, car j'ai vraiment cette sensation d'avoir étudié finalement pour rien...

C'est une sorte de gâchis. Et pourtant, tous les jours je me dis : "embellis ta situation, cherche, tu vas trouver..." et ça dure depuis 2007 (cf mes tous premiers messages)

Alors oui les équivalences avec les cartes pro servent...mais dans le cas d'Educ Mot, ça limite plus qu'autre chose .

Comme le disait Jean marc, une licence entrainement m'aurait ouvert beaucoup plus de porte...et on ne me prendrait plus la tête avec ces histoire de classe d'âge.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour petitsyeux

On en revient me semble-t-il à ce que je disais initialement, à savoir qu'il n'est pas judicieux de faire de la licence le but ultime d'un parcours de formation car en tant que telle, elle ne sert quasiment à rien. La licence doit être plutôt considérée à mon sens comme un passage, comme une étape dans un parcours ayant d'autres finalités (professorat, CAPES, CTAPS, master, etc.).

Je crois justement que la majorité des étudiants qui continuent le cursus après la licence profitent des quelques opportunités dont tu fais mention (4/5h dans une municipalité, 3/4h dans une association, 2/3h en établissement scolaire, 1/2h de soutien à domicile par exemple, etc.) dans le but non seulement de "survivre" pendant la durée de la fin des études et la préparation des examens mais aussi de mieux se préparer (emmagasiner de l'expérience et se construire un CV solide) pour être bien armé afin d'affronter les concours (écrits et surtout oraux).

Telle est du moins mon idée sur la question

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 12:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Jean Marc !

Je suis en accord avec ce que tu dis. Pourtant quand on lis le rapport du CEREQ il parle précisément des personnes ayant des licences...

regarde : http://www.c3d-staps.org/documents/insertion_prof.pdf

Je veux dire, soit ces mecs du CEREQ mentent, et dans ce cas on te rejoins en disant que la licence "ne suffit pas", soit ils disent vrai et je serais bien CURIEUX de savoir quels boulots permettent d'avoir ce salaire MOYEN de 1500 euros (autrement dit certains ont plus ! Confused ) et ces postes de cadres...

Moi on m'a "recruté" pour faire des remplacements, même pas au niveau de mon diplôme et payé une misère au mois. Alors à 28 ans, ça fait mal...

Voilà pourquoi je m'interroge.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 12:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Je viens de consulter l'étude. Le problème c'est que le document n'annonce que le résultat sans pour autant expliquer la méthode. Alors je m'interroge.

Cela me rappelle l'étude publiée recemment sur les étirements qui expliquait, à grand renfort d'expérimentation, que ceux-ci étaient néfastes à la performance en compétition.

Sauf qu'après examen approfondi des conditions de réalisation, on se rend compte que jamais personne ne fonctionne ainsi en situation de compétition (par exemple : rester assis sans bouger pendant 15mn, puis enchaîner directement avec des sprints intenses. Et les chargés de l'étude de s'étonner ensuite de la survenue de blessures...).

Alors il faudrait à mon idée en premier lieu étudier les résultats au regard des modalités de l'étude.

Par exemple : a t-on questionné uniquement les titulaires d'une licence qui ont arrété là leurs études ? Ou bien a t-on aussi questionné les titulaires d'une licence, mais qui ont ensuite continué leur cursus par des concours ou des masters ? L'étude mentionne en effet : "3 ans après l'obtention de la licence". Toute la question revient finalement à savoir ce qui s'est passé pendant cette période...

Moi par exemple, 3 ans après ma licence, il est vrai que j'étais "cadre" (pour reprendre les termes de l'étude). Sauf que pendant ces trois années, j'ai passé une maitrise, un DESS ainsi que le professorat de sport. Dans ces conditions, on retombe dans les idées que je défendais initialement.

M'est avis que l'on devrait se garder de tirer des conclusions trop hâtives tant que l'on n'en sait pas davantage concernant les modalités de réalisation.

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
jb888
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 241
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quand j'étais titulaire de ma licence STAPS, je travaillais pour la mairie de ma ville, dans le cadre de l'animation des petits (3-8 ans), dans un club associatif d'athlétisme pour m'occuper de l'école athlétisme et de l'entrainement des ados et des adultes.

Je ne me suis jamais posé la question si avec ma licence je méritais plus... je travaillais et forgeais mon expérience...

Durant mon DEA et mes trois années de Thèse, j'ai continué ce travail avec les petits et les plus grands, sans me poser la question si mon statut méritais mieux... je travaillais et forgeais mon expérience.....

Et maintenant que je suis prof, je continu de partout ou je peux apporter mon expérience, indépendant de mon niveau ou de mon statut... je travaille, forge encore mon expérience et essaye de transmettre celle que j'ai....


Si pour toi avoir un licence correspond à un niveau d'expertise qui t'empêche de t'occuper de jeunes dans une maison de quartier ou de petits dans une association, je crois qu'il serait bon que tu redescendes sur terre, et que tu regardes les réalités et la réalité en face une fois pour toute......

on peut travailler avec une licence staps, maintenant si tu penses que tu mérites d'être Entraineur National car tu as une licence STAPS, tu peux toujours attendre, sais t on jamais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 3:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas dis que je voulais être entraineur national. Pourquoi es-tu aussi vindicatif dans tes propos ?

Pendant mes remplacements, j'ai à faire à des publics agé de 20 à 35 ans environ. Là je m'y sens bien, je peux proposer des exercices variés, discuter nutrition, expliquer comment le muscle fonctionne avec détail, donner des informations de biomécanique pour expliquer à ces personnes la meilleure façon de réaliser un exercice etc.

Je sais pas comment expliquer...

Avec des enfants de 6 ans, je ne pourrais nullement faire cela ! d'ailleurs, pour être franc, ça ne m'intéresse pas de m'occuper d'enfants. Je préfère laisser cela à des personnes qui sont passionnées par l'éducation des enfants.

Ce qui me passionne c'est intervenir sur des personnes adultes.

Est ce que vous comprenez ce que je veux dire...j'ai du mal à expliquer clairement. Je ne veux pas du tout être péjoratif et dire que les jeunes sont nuls.

Concernant Jean Marc, oui, c'est vrai que ça peut être ambigue dans le sens où on ne sait pas ce qu'ils ont fait pendant ces 3 ans...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 9:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Petitsyeux, je ne pense pas que jb soit vindicatif. Il est plutôt exédé.
Que dit-il: que l'expérience professionnelle se construit au fur et à mesure des années de travail.

Je vais être assez "trivial":

Tous nous voudrions" que nos toilettes se changent en or", Cool
Mais en attendant le jour... Nous prenons les situations telles qu'elles se présentent. Bien sur, tu as des préférences, mais crois-tu que toi, débutant dans le monde du travail, tu vas avoir le choix? Je ne pense pas. Et c'est à cela que réagit jb me semble-t-il...
Mais me diras-tu: "je ne suis pas un débutant, je travaille depuis des années, j'ai multiplié les expériences, je suis un pro moi..."
Oui... Mais construire son parcours professionnel n'est pas un long fleuve tranquille. Tu en fais l'expérience, rien de nouveau sous le soleil... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 9:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Autre illustration : quand j'ai passé le concours du professorat de sport, c'était initialement dans l'optique de devenir entraîneur dans un pôle de la fédération française d'athlétisme. Voila pourtant 5 années que je suis conseiller dans une direction départementale du ministere. Est ce pour autant que ce changement d'orientation me rend triste, aigri ou malheureux : pas le moins du monde !

Exactement comme toi : j'ai pourtant une licence, une maitrise et un DESS STAPS + différents brevets d'Etats, bref, que des diplômes hyper spécialisés dans l'entraînement sportif et la préparation physique. Et pourtant je conseille aujourd'hui des présidents d'associations pour les aider à monter leur dossier de demande de subvention. Ce n'est effectivement pas le public idéal en regard de mon parcours et de mes compétences/connaissances. Et pourtant, je me régale pleinement et je me lève avec un grand sourire chaque matin à l'idée d'aller travailler.

Ainsi va la vie. Je crois finalement que le maitre mot du travailleur moderne qui souhaite réellement s'en sortir et évoluer c'est : adaptation Very Happy

Qu'en penses-tu ?

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
jb888
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 241
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Jeu Mar 12, 2009 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci serge, tu as très bien traduit mon sentiment....et tu as perçu ce que je voulais effectivement dire

Je ne suis pas vindicatif mais assez usé de voir au quotidien des étudiants qui se plaignent en permanence mais qui n'ont pas encore commencé l'once d'un millimètre de travail et qui revendiquent un niveau d'exigence qui ne correspond pas forcement à leur diplôme papier....

La licence STAPS comme l'a précisé Jean Marc est juste une étape, qui permet en autre, grâce à la carte professionnelle qui t'es délivrée par Jeunesse et sports, de pouvoir travailler contre rémunération dans diverses structures éducatives.

Soit tu prends ce que tu trouves et tu construits petit à petit ton expérience et ton chemin.

Soit tu n'hésites pas à passer les diplômes qui suivent et tu auras un poste qui pourra peut être combler tes aspirations....


Mais pour que cela réussisse, faut il encore que le niveau de tes aspirations soit proche de ce que tu es capable de vraiment réaliser, sinon c'est irrémédiablement l'échec....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 12:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que tu dis es vrai Jean Marc, peut être que toi tu ne te sens pas aigri parce que ce travail de conseiller t'as finalement plu...m'enfin, moi j'éprouverais de la frustration.

Peut être que tu as tellement eu une expérience de terrain (sport de haut niveau) que tu as apprécié voir une autre facette du domaine sportif.

Je comprend que vous me voyez comme celui qui se plaint, qui fait des caprices parce qu'il n'a pas ce qu'il veut.

Disons que j'avais beaucoup de rêves et de désirs étant plus jeune, comme tout le monde d'ailleurs. Presque aucun ne s'est réalisé. Ainsi, pendant mes études, je me disais : "bon, essayons de faire en sorte que du côté professionnel tu réalise ce que tu veux, ça sera ça au moins". Et là aussi, je me heurte à des soucis.

Le soucis c'est que le temps passe...si j'avais 20 ans, je me dirais Ok tu as le temps..mais là, quand je regarde autour de moi, mes potes sont diplomés et bossent dans le secteur qui leur plait, ils gagnent leur vie, mes anciens potes de STAPS pour certains ont passé le CAPEPS,d'autres sont allé passé le Professorat des écoles, beaucoup l'ont raté mais ils recommencent...ils ont 23 ans.

Moi j'arrive à la trentaine, ça me fait de la peine de m'être investit dans les études, d'avoir écouté mes parents, etc, pour au final pas grand chose...

M'adapter oui, tu as raison de le dire, j'essaie, justement en préparent les sélections du BPJEPS...mais tout ce que je veux c'est simplement travailler. Ce que je dis peut paraitre risible, surtout dans le contexte mondial actuel, mais je demande quoi ? la lune ?

C'est pas un poste d'entraineur nationale que je demande, ni un salaire de trader, simplement utiliser le diplôme pour lequel j'ai bossé.

Jb, mes aspirations sont proches de ce que je suis capable de faire. Quand j'enseigne le renforcement musculaire pendant mes remplacements, je me sens parfaitement compétent et maitrisant la réalisation des exercices...en un mot je m'y sens bien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour petityeux

Me concernant, je comprends parfaitement tes aspirations et tes remarques. Je te fais simplement part de ma vision des choses ainsi que de mon état d'esprit. N'y voit aucune forme de jugement de ma part. Bien au contraire je trouve ton questionnement et tes ambitions salutaires : un jeune (même de 30 ans) qui souhaite trouver une place qui lui corresponde dans la société, c'est déjà bien. Je peux juste te conseiller de ne jamais baisser les bras et de continuer de chercher, d'avancer, d'explorer de nouvelles pistes et de nouveaux horizons, jusqu'au jour ou, je l'espère, tu trouveras enfin ton bonheur. Encore une fois, si mon expérience peut t'inspirer : j'ai recalé le concours CTPS cette année (équivalent à l'agrégation pour les enseignants d'EPS), tout comme j'ai aussi recalé le concours d'inspecteur jeunesse et sport l'année précédente (concours externe car je n'avais pas encore l'ancienneté suffisante pour le passer en interne). Est ce pour autant que je baisse les bras ? La réponse est non. Malgré mon manque d'ancienneté au ministère et malgré mon absence de formation en droit, je suis bien décidé à retenter ces concours (et à les réussir) dès l'année prochaine. Je pense que c'est plus une question d'état d'esprit : essaye peut être de toujours remplacer l'apitoiement et le désespoir par du courage et de la détermination. Tel serait du moins mon humble conseil Very Happy

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones


Dernière édition par Jean-Marc BERTRAND le Ven Mar 13, 2009 12:54 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Moi j'arrive à la trentaine, ça me fait de la peine de m'être investit dans les études, d'avoir écouté mes parents, etc, pour au final pas grand chose... "

[u]Tu vas avoir 30 ans, et tu tiens un tel discours...

Ta vie professionnelle ne fait que commencer... Tu n'es pas au bout de tes peines.
Ton avenir tu as deux solutions: le subir ou le construire...

[/u]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lecoureur
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 18 Aoû 2006
Messages: 265
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 12:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
essaye peut être de toujours remplacer l'apitoiement et le désespoir par du courage et de la détermination. Tel serait du moins mon humble conseil


Je reconnais bien là le JM bouddhiste !!!!!!!!!!

a+
_________________
Toujours plus vite, toujours plus loin, toujours plus fort !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jb888
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 241
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 1:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jean marc, tu es quand même sur la liste complémentaire, et c'est tout à ton honneur, sur le concours CTPS.

S'il y a une liste complémentaire, c'est qu'il y a une raison, tu n'auras peut être pas besoin de le représenter l'année prochaine, sait-on jamais...

je ne peux que te le souhaiter......

amicalement
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 1:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Lecoureur, ça faisait longtemps Very Happy

Arrow Effectivement, je confirme que la philosophie bouddhiste est très précieuse dans l'optique d'affronter la vie au quotidien en gardant continuellement le sourire Very Happy

Arrow Pour Serge, ton post me rappelle une phrase que j'ai essayé (sans succès) de placer à l'oral du CTPS : "la meilleure façon de prédire l'avenir, c'est de l'inventer". Je ne sais plus d'ailleurs si elle est de Sartre ou bien de Cormenius...

Arrow Pour JB, j'ai reçu mes notes : 16/20 au dossier et 15.5/20 à l'oral. Mais même ça, ça n'a pas suffit. J'ai surtout peur que pour avoir + de 16 il faille avoir développé dans sa carrière des actions d'envergure nationale (c'est ce que semblait sous entendre un membre du jury de ma connaissance...). Mais comment faire dans ces conditions si on est un simple agent dans une direction départementale ? Cela tendrait a vouloir dire que même un excellent agent, mais qui officierait exclusivement dans le cadre d'une direction départementale ou régionale, ne pourrait pas devenir CTPS ? Ce serait pour le moins étonnant.

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Ven Mar 13, 2009 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le soucis, c'est qu'à relire je me trouve assez sentencieux. Et pourtant... Crying or Very sad
J'ai un élève qui a 38 ans. Il avait un travail (professeur des écoles) mais il s'ennuyait. Au bout de 10 ans dans l'administration, il a démissionné. Ancien pratiquant d'aviron, il d'abord passé un BPJEPS en aviron. Mais le travail d'entraîneur n'était pas assez rémunérateur, et surtout trop absorbant (il est marié et père d'un enfant)
Il est donc rentré cette année scolaire en formation BEESAN, (avec des élèves qui ont au minimum 15 ans de moins que lui) tout en travaillant, s'arrangeant avec son employeur (une collectivité) pour libérer les jours où il devait être en formation. Non nageur à l'origine, il "compte des carreaux"... Wink
Je ne pense pas qu'il soit utile de continuer...
Il illustre parfaitement cette volonté d'avancer dans la vie...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Sam Mar 14, 2009 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"On ne subit pas son avenir, on le construit."
l'auteur en est Georges BERNANOS...Me semble-t-il.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Mar 16, 2009 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Serge a écrit:

Il est donc rentré cette année scolaire en formation BEESAN, (avec des élèves qui ont au minimum 15 ans de moins que lui) tout en travaillant, s'arrangeant avec son employeur (une collectivité) pour libérer les jours où il devait être en formation.
Il illustre parfaitement cette volonté d'avancer dans la vie...


voilà le point essentiel. Se former en même temps que l'on travaille.

Mais c'est pas facile à avaler de faire des études, avoir un diplôme, ne pas pouvoir travailler (3h par semaine ?) et que l'on doit re-préparer un diplôme.

- Sans vouloir être brusque et je ne te vise pas personnellement Serge...je n'aime pas les citations. Pourquoi ce qu'aurait dit un tel serait plus important que ce que dirait une autre personne ?

Ca me rappelle Rousseau au lycée..qu'est ce qu'on nous avait gavé avec ses confessions ! Je me rappelle le prof : "vous voyez, Rousseau estime avoir eu une vie exemplaire que chacun se doit de connaitre"..c'est ça ouai...ses parties de fessées avec Madame Je ne sais plus Quoi...Je me disais "il se fout de nous ou quoi ? pourquoi sa vie serait-elle exemplaire et pas celles des autres ? ya que lui qui est exemplaire ? les autres comptes pour des prunes ?"

Cette manie française de sortir des citations à tout bout de champ me rebute.

C'est comme le Capeps, on dirait que c'est un concours de citations... Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Lun Mar 16, 2009 10:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"- Sans vouloir être brusque et je ne te vise pas personnellement Serge...je n'aime pas les citations. Pourquoi ce qu'aurait dit un tel serait plus important que ce que dirait une autre personne ?.."


Ce n'est pas la personne qui parle qui a de l'importance. C'est ce qu'elle a dit.
Je trouve que cela colle à la situation, qu'il est inutile d'en dire plus. La phrase suffit plus qu'un long discours.
La citation que j'ai utilisée était placée dans la salle de sport où je m'entraînais il y a quelques années (sport de combat pieds poings)...Je n'ai su qu'en recherchant suite au post de Jean Marc qu'elle était de Georges BERNANOS. Elle s'appliquait à ta situation.

L'école, a été un lieu de souffrance pour toi Crying or Very sad ...

Une dernière...
"Ne pas lâcher le mouvement pour rechercher la tranquillité. Rechercher la tranquillité au sein du mouvement"
Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2009 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !

est ce que l'école a été une souffrance pour moi ? oui et non...

Je vais pas raconter ma vie loll, mais j'ai adoré le lycée et mon année de licence Staps. Et aussi une année où j'ai découvert grâce à un prof exemplaire que j'étais fais pour le domaine sportif.

Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Mar Mar 17, 2009 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le sport je n'en doute pas, par contre le Français peut-être pas...

"j'étais fais pour le domaine sportif..."

Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2009 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

où est l'erreur ???

ce qui compte c d'être compris et tu as compris ce que je voulais dire.

après, on peut la jouer jury du capeps de litterature...mais bon, nous ne sommes pas sur un forum dédié au Capeps.
Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2009 4:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que tu fais n'est pas ce qui est fait... Wink

J'ai bien compris en effet, ce que tu voulais dire. Même si le forum n'est pas dédié au CAPEPS, il n'empêche pas d'éviter la confusion entre la deuxième et la troisième personne... Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Fév 20, 2010 12:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si ça vous intéresse de voir un bout de formation AGFF

http://www.dailymotion.com/video/xavnea_exercices-avec-swiss-ball_sport

On dira que probablement c'est un cas unique, mais si ça se passe dans un endroit, c'est qu'il est probable que cela se passe aussi autre part.

C'est ça la formation d'Etat ? Confused

J'vais pas mettre 6000 euros pour ça...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2010 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

Bin c'est interessant tout ça non ?

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Fév 21, 2010 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu trouves ??? Sad

Moi ça me laisse perplexe à vrai dire...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ash44
Habitué
Habitué


Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 10:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Qu'est ce qui te laisse perplexe petitsyeux??

Ils sont en train de voir différents mouvements avec l'utilisation d'un swiss ball, c'est une bonne chose je trouve.

Tu attends quoi d'une formation comme le BP AGFF??
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 10:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

Imagine : tu es un préparateur physique à domicile. Tu n'as pas forcément un banc de musculation à disposition chez la personne pour faire des developpés déclinés, des écartés, des développés nuque, etc. Tu viens donc avec ton swissball, que tu gonfles en 30 secondes, et hop, te voila tout équipé Smile Je dis pas que c'est la panacée, mais ça me semble quand même interessant que ce thème soit abordé dans le cadre d'un AG2F.

On ne peut pas d'un côté critiquer la fac parce qu'on trouve que c'est beaucoup trop théorique, et critiquer en parallèle un contenu qui pour une fois est du pratique de terrain Wink

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui me laisse perplexe c'est la façon dont sont réalisés les mouvements...et le niveau des pratiquants...

Ces mecs sont censés avoir passé les tests de selection (tractions, Squat, développé couché, fitness) d'un diplôme d'Etat...

et quand on les regarde faire des pompes sur un simple Swiss Ball, ou la posture qu'il prenne en fesant des développés assis ou simplement l'ambiance générale de cette vidéo (des mecs assis tranquilou dans un coin, qui parle surement du dernier clips de raps à la mode ou de leur dernière conquête féminine)... Sad

Je considère que quelqu'un qui se présente à un BPJEPS AGFF ou autre doit avoir un certain niveau de pratique, une certaine culture sportive (et je pense que c'était justement le principe des anciens BE...à fortiori de l'HACUMESE !..on ne s'y présentais pas en touriste)

Et puis chez un client, si on n'a pas de Swiss Ball, c'est pas grave ! (comment on fesait avant que ça soit à la mode ???) : tu lui apprend à développé en étant assis sur une chaise ou sur un tabouret...en même temps tu lui explique comment bien placer son dos, redresser la tête, placer sa respiration, développé au desus de la tête et pas devant soi etc etc...Le Swiss ball ne fait que rajouter une difficulté (l'équilibre, donc le travail du "core")

De mon point de vue, faire du développé couché n'a pas grand intérêt si le client ne sait même pas maitriser son propre poids de corps...autrement dit : faire des pompes.

J'ai rarement eu des élèves qui savaient faire convenablement 10 pompes ! La plupart n'arrivaient même pas à tenir en gainage en appui sur les mains et sur les pieds ou alors ils fesaient des pompes d'une façon anarchique (bassin qui tombe, corps en accent circonflexe, poussée non symétrique des membres sup, respiration mal placée, manque de force des triceps etc) et on voudrait leur faire faire du Développé couché ??

Enfin là on s'écarte un peu du sujet initial...si tu veux Jean Marc, je suis perplexe par rapport à cette vidéo dans le sens où j'ai l'impression que ça ressemble à mes anciens cours d'EPS au collège un jour où on avait un remplacant pas très motivé... Sad

Alors certes, peut être que ça a été filmé le mauvais jour...mais bon...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour l'ami petitsyeux

Je comprends ta remarque. C'est pourtant ainsi que cela se passe Smile

Peut être qu'ils venaient de faire 2h de step avant Wink

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 3:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hahahahaha ! ah oui c'est possible ! lolll

Smile

Passe une bonne journée Smile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ash44
Habitué
Habitué


Inscrit le: 03 Jan 2010
Messages: 53

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 6:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi qui est passé ce diplôme (enfin seulement la mention force, les cours co c'est pas mon "délire"), je vais te donner mon sentiment sur cette formation.

Comme tu l'as bien dis dans un post précédent, les candidats au BE HACUMESE... avaient déjà un certain niveau de pratique et de connaissances et savaient dans quoi ils s'engageaient.

Aujourd'hui j'ai l'impression que beaucoup s'y présente en se disant que ça doit être "cool" d'être éducateur sportif... Ils se lancent la dedans sans avoir la passion, la "fibre" pour ce métier.
Le problème c'est qu'ils oublient que ce métier demande des connaissances en physio, anat... et que ce n'est pas seulement faire de la muscu et du step.

J'ai personnellement été déçu de la formation que j'ai suivi. Après, je ne veux pas généraliser, et certains centres de formations sont sans doute mieux que d'autre.
Mais je pense qu'il ne faut pas t'attendre à une formation très "poussée".

Si tu veux en discuter davantage hésite pas Wink

++
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Lun Fév 22, 2010 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Re bonjour

L'ayant passé moi aussi (en son temps...) je trouve que le contenu scientifique est à mille lieux de celui de la fac. En revanche, le contenu "de terrain" est autrement plus interessant. Finalement, on revient sur ce que j'ai toujours défendu : à savoir que "fac" et "BE" sont complémentaires Very Happy

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Fév 23, 2010 12:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

ash44 a écrit:


Aujourd'hui j'ai l'impression que beaucoup s'y présente en se disant que ça doit être "cool" d'être éducateur sportif... Ils se lancent la dedans sans avoir la passion, la "fibre" pour ce métier.
Le problème c'est qu'ils oublient que ce métier demande des connaissances en physio, anat... et que ce n'est pas seulement faire de la muscu et du step.


Alors là, je suis tout à fait d'accord avec toi !

J'ai vraiment l'impression que c'est juste un stage pour avoir une ligne en plus sur son CV, à côté de son diplôme d'ingénieur en mécanique par exemple...

Citation:

Mais je pense qu'il ne faut pas t'attendre à une formation très "poussée".

Si tu veux en discuter davantage hésite pas Wink

++


Et justement ! c'est bien là le soucis ! on nous rabache les oreilles avec la sécurité des pratiquants, avec çi ou avec ça, et en même temps la formation proposée est faiblarde...en tout cas très loin de ce qu'était les BE.

En STAPS nous avons une formation poussée (puisqu'on peut même aller jusqu'au Doctorat). Maintenant, je suis d'accord qu'il manque une certaine connaissance du terrain...mais elle existe quand même (stage de licence, pratique personnelle, parfois entrainements fédéral, brevet fédéraux etc)...

Donc on est loin de la masse de personnes qui se présentent au BPJEPS et dont la grande partie ne sait même pas ce qu'est une fibre rapide ou comment fonctionne le renforcement musculaire (qui est la base de tout sport ! je persiste à le dire)...comme tu le dis, certains n'ont pas la "fibre"...

Et oui j'aime beaucoup parler de ce sujet, il m'intéresse beaucoup. Et si j'ai l'occasion de pouvoir travailler avec des gens qui bossent sur les diplômes, les contenus etc...et bah j'aimerais bien pouvoir échanger mes idées avec les leurs pour faire progresser le sport de façon générale.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Mar Fév 23, 2010 10:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

"certains n'ont pas la fibre"

Jolie !

Wink
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Jeu Fév 25, 2010 5:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, c'est la sollicitation des épaules sur le mouvement d'écartés avec haltères qui m'ennuie...Pourquoi s'obstiner à faire certains mouvements alors que l'on a pas la morphologie pour cela? Crying or Very sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Ven Fév 26, 2010 5:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

???
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Sam Fév 27, 2010 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jean Marc, à mon sens il y a des exercices de musculation que l'on doit exécuter en fonction de sa morphologie.
Exemple le développé couché: de façon succinte, je dirai que lentement, la barre doit descendre, pour toucher ma poitrine et remonter.
Or, j'ai de grand bras, je suis large d'épaules, dois-je l'exécuter comme mon voisin qui a de petits bras? Non bien sur, je ne descendrai pas complètement mon mouvement, je vais le tricher... Oh, mais crime de lèse majesté, oui, mais épaules préservées!!!
Dans la vidéo présenté, le gars au "grand bras" descend les mains plus basses que ses épaules, ce qui les sollicite beaucoup trop à mon sens et risque de le blesser. Si je devais le faire travailler, au vu de sa morphologie, je lui demanderai: de garder les bras plus fléchis, et de ne pas descendre si bas. Suis-je clair???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Dim Fév 28, 2010 12:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

Oui tu l'es Very Happy

Me concernant, je ne demande jamais un mouvement incomplet, même au DC avec un athlète "aux grands bras" Wink

Je préfère lui demander de prendre une prise plus large, mais d'aller toucher sa poutrine.

C'est à mon sens la seule solution pour créer l'étirement necessaire afin de développer une poitrine large, pleine et galbée type Arnold

Mais là aussi on voit bien que, comme tu le préconises judicieusement, le mouvement est adapté à la morphologie.

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
petitsyeux
Grand vétéran
Grand vétéran


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 254
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Fév 28, 2010 1:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Jean Marc !

Je ne suis pas d'accord. Chacun a sa morphologie propre et une forme de muscle bien spécifique. (même si tous les hommes ont des biceps d'à peu près la même forme, nous oscillons tous autour d'une forme bien spéciale)

Arnold est un cas unique, il a un physique unique qui sort complètement de la norme.

Donc aucun pratiquant moyen (c'est à dire non génétiquement fait pour être un body builder et prendre de la mase naturellement) ne pourra avoir une poitrine large et des pectoraux comme ceux d'Arnold.

Il aura beau prendre une prise large, normale ou faire de la muscu pendant des années, il ne pourra jamais avoir le même développement de la poitrine qu'Arnold, ni d'un autre body builder...il arrivera simplement à développer ses muscles selon ce qui a été pré-programmer pour lui au niveau génétique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Serge
TEAM
TEAM


Inscrit le: 28 Aoû 2006
Messages: 1769

MessagePosté le: Dim Fév 28, 2010 9:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jean Marc,

Mais si tu demandes une prise large, et de toucher sa poitrine, quelle charge vas-tu demander?
En effet, à mon sens si tu charges trop, l'épaule va se trouver fortement sollicité, pas seulement le deltoïde bien sur, mais l'articulation, avec une position augmentant sa laxité... Crying or Very sad
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jean-Marc BERTRAND
Administrateur Site
Administrateur Site


Inscrit le: 01 Aoû 2006
Messages: 3390
Localisation: Montpellier

MessagePosté le: Lun Mar 01, 2010 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour

---> Petitsyeux

Quand je dis "type Arnold" c'est simplement pour illustrer visuellement ce qu'est une poitrine "pleine". Il est évident que 99.99% des pratiquants n'y parviendront jamais. Cela donne une image esthétique de l'objectif vers lequel il faut tendre. Ce gende de poitrine "large" s'obtient avec des mouvements en amplitude pour ouvrir la cage (DC, écartés, pull over). On peut faire des mouvements incomplets, mais on tend alors vers une poitrine plus "trapue" et resserée, "type Branch Warren". C'est un choix Wink

---> Serge

La charge est effectivement plus légère qu'en répétitions partielles.

Je dois filer

@ bientôt
_________________
Sportivement
Jean-Marc BERTRAND
www.preparation-physique.info
La communauté des sportifs francophones


Dernière édition par Jean-Marc BERTRAND le Mer Juin 23, 2010 2:02 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bienvenue sur www.Préparation-Physique.info Index du Forum -> STAPS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Jean-Marc.Bertrand@Preparation-Physique.info